LA COHORTE

Cassandre

mise en scène : THIBAULT PATAIN
co-écriture/mise en scène : CÉCILIA SCHNEIDER

C’est alors que Cassandre fut frappée par la malédiction de n’être jamais crue que par elle-même, condamnée à regarder la catastrophe s’élancer sur le monde, et les gens qui s’en foutent et ne l’écoutent pas.
Les troyens ne l’ont pas crue : Et le cheval entra dans la ville. Agamemnon ne l’a pas crue : Et mourut de la main de sa propre femme. Les gens ne l’ont pas crue : Et la planète chauffa, et ils grillèrent tous comme des saucisses.

Un clown débarque à la fin d’un grand festin. Il trouve la table, le couvert, les restes. Il a aussi trouvé un exemplaire d’Agamemnon d’Eschyle et lit ces mots de Cassandre : « Ai-je mis hors de la cible, ou ai-je fait mouche ? Est-ce que je suis une devineresse d’imposture, qui tambourine aux portes pour dire des sornettes ? Ose témoigner, sous la Foi du serment, que tu ignores tout, qu’on ne t’as rien dit. » – (Agamemnon d’Eschyle 1175-1208)

C’est parti pour une élucubration de clown qui se demande : « Pourquoi vous n’écoutez jamais quand on vous dit que ça va mal tourner ? », qui se demande ce que devient Cassandre, et essaye de comprendre ce qui ne tourne pas rond chez cette humanité.

Un projet à construire, à écrire, dans lequel le sujet est si sérieux qu’il ne peut être mené que par un clown.

partager

Facebook
Twitter
Email
WhatsApp
Telegram

Apéro-Philo

Atlantide

Atlantide

Arriver là

Ashama

les clowns de Paillette

Paillette !